L’Université de Dakar, première université dans l’espace francophone et la plus ancienne des universités d’Afrique noire d’expression française, a été créée en 1957. Elle fut officiellement inaugurée le 09 décembre 1959 après une longue évolution marquée par plusieurs créations dont la première école de médecine d’Afrique en 1918, d’un Institut de recherche (Institut Fondamental d’Afrique Noire, IFAN) en 1936, jusqu’à l’introduction du système LMD en 2003.

Le 30 mars 1987, l’Université de Dakar devient Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) . Une des préoccupations consistait, entre autres, à  élaborer une véritable stratégie de développement de l’Afrique : éducation, santé, défense, énergie, recherche, industrie, institutions politiques, sport, culture, etc.
Elle cse compose de 6 facultés, dont celle des Lettres et Sciences humaines, et comptait environ 87 000 étudiant(e)s en 2014.

Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)

Depuis 2005, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a mis en place des masters inspirés par le processus de Bologne. Fédérés par les Facultés des Lettres et Sciences Humaines (FLSH), de Sciences Economiques et de Gestion (FASEG), de Sciences Juridiques et Politiques (FSJP), par l’Institut Fondamental d’Afrique Noire Cheikh Anta Diop (IFAN CAD) et l’Institut de Formation et Recherche en Population, Développement et Santé de la Reproduction (IPDSR), ses masters gravitent autour de problématiques en Sciences Humaines et Sociales : « Migration et Relations Interculturelles » soutenu par l’UNESCO et adossé au 7ème PCRD sur les « Migrations entre l’Afrique et l’Europe » et au Réseau de recherche sur les Migrations Africaines. Très proche des préoccupations de Dyclam, elle est très ouverte aux collaborations internationales. Ainsi l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar abritait du 8 au 11 avril 2014 la 2éme édition des journées Scientifiques du Littoral sur le thème : Vulnérabilité et résilience des écosociosystèmes littéraux ouest africains. Ces journées sont organisées dans le cadre du Master/Chaire Unesco sur Gestion Intégrée et Développement  Durable du Littoral Africain.

Website : www.ucad.sn