Contact Téléchargement Liens Revue de presse

Master patrimoines -

IMAGINONS
ENSEMBLE
LE PATRIMOINE
DE ET POUR DEMAIN

LOOP

Université de Stuttgart

L’Université de Stuttgart située au milieu d’une région économique très dynamique. Elle a été fondée en 1829 au début de l’ère industrielle en Europe, et a fêté son 175 e anniversaire en 2004.
Si elle a une réputation mondiale d’excellence dans les domaines de la technologie mobile et de l’information, de la production, de l’ingénierie de processus, ainsi que dans les sciences de la vie, elle est aussi très volontariste sur la coopération entre les sciences techniques et humaines. Cette transdisciplinarité est  toujours une constante à l’Université de Stuttgart. «Emploi-qualification » et la technologie, les connaissances et l’éducation des populations est  la devise de l’Université de Stuttgart.

Université de Stuttgart

Elle compte 22 600 étudiants et 2 200 étudiants diplômés chaque année. La Faculté d’Humanités est très ouverte à l’international comme toute l’université. Depuis 8 ans l’Université de Stuttgart s’est développée comme un des centres de la recherche sur les paysages culturels en Allemagne. Le paysage culturel est abordé et reconnu à Stuttgart être comme une structure artificielle – et non naturelle – dans laquelle l’homme essaie se survivre malgré ses faiblesses. C’est par sa capacité intellectuelle que l’homme sait envisager et supporter les menaces et proposer des évolutions aux PCs et des stratégies de développement. Stuttgart s’attachera à développer une recherche scientifique en ce sens. Actuellement il y a six thèses de doctorat sur les thèmes apparentés qui sont en train d’être guidées par la chaire en littératures romanes de l’Université de Stuttgart et ceci partiellement en co- tutelle avec des universités françaises ou maghrébines. Comme les structures architecturales et urbaines sont un des domaines, pour laquelle l’Université de Stuttgart a une renommée internationale le projet Dyclam s’intègre de manière parfaite dans un de ses champs de compétence.

Website : http://www.uni-stuttgart.de/home/

Università degli Studi di Napoli Federico II

« Federico II », fondée en 1224 est la plus ancienne université laïque d’Europe. Elle compte 9 6867 étudiants et regroupe 13 facultés, 81 départements, 22 centres de recherche dont 2 d’excellence, 74 L, 80 M, 80D et 26 écoles doctorales.
Les spécialités « MACLANDS et DYCLAM » de Federico II sont les études méditerranéennes, les matériaux, techniques du bâti, traditions matérielles et immatérielles pour conserver, restaurer et protéger les patrimoines.

UNINA

Elle a des liens avec le monde des entreprises et particulièrement celles liées à la Culture et à l’Architecture. La formation sera adossée au centre de recherche CITTAM (études et techniques traditionnelles des régions méditerranéennes) dont les points forts sont : transdisciplinarité, architecture, ingénierie, histoire du peuplement, gestion des terres/planification urbaine /expérience du terrain ainsi que développement de stratégies et de techniques pour les patrimoines méditerranéens : transformation des terres, sauvegarde de l’authenticité, technologies innovantes durables à un certain nombre d’échelles.

Le CITTAM  est intégré dans une faculté d’ingénierie preuve que Dyclam peut faire travailler ensemble sciences dures et humaines.  Le point fort d’UNINA est l’intervention du CITTAM au sein des quatre paysages culturels italiens.

Website : http://www.cittam.unina.it/Cittam/Home.html

Muséum national d'Histoire naturelle

Le MNHN se déploie sur 5 missions : Conservation et enrichissement des collections nationales, Recherche (SVT), Enseignement supérieur, Expertise naturaliste, Diffusion. Véritables archives de la Terre avec les collections les plus riches du monde, avec celles du British Museum de Londres et celles du Smithsonian Institution de Washington, le MNHN déploie une activité d’expertise qui consiste à fournir un appui scientifique à des acteurs français et internationaux, publics ou privés, pour développer la connaissance de la biodiversité nécessaire à sa protection. Centre national de référence sur la nature, le MNHN assure la responsabilité scientifique de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN). A l’international, il travaille étroitement avec l’Agence Européenne de l’Environnement et assure une mission d’expertise scientifique pour de nombreuses conventions internationale comme la Convention sur la Diversité Biologique ou la CITES dont il est l’autorité scientifique pour la France.

MNHN

En recherche, l’UMR 7206 Eco-anthropologie et ethnobiologie et l’UMR 208 patrimoines locaux sont investie dans des études interactions entre sociétés et aires protégées, sociétés et patrimoines naturels et culturels, matériels et immatériels, et portent des stages de recherche (Master « Environnement : dynamiques des territoires et des sociétés » EDTS). Elles appliquent une approche interdisciplinaire (SHS et SVT) et comparative à l’étude des relations évolutives entre sociétés et milieux et visent à comprendre les dynamiques locales face aux enjeux (développement durable, conservation de la biodiversité) dans des contextes politiques et socioculturels diversifiés.

Enfin, la spécialité EDTS, sur laquelle s’adosse Dyclam, déploie un enseignement sur l’étude des relations sociétés-nature, du point de vue des sciences sociales (anthropologie de la conservation, ethnoécologie, étude des savoirs locaux, droit du patrimoine…) et sur l’interdisciplinarité en environnement. Le MNHN délivrera le certificat Internet et informatique de niveau 2 pour les métiers de l’environnement et de l’aménagement durable (C2I2®MEAD).

Website : http://www.mnhn.fr/fr

Instituto Politécnico de Tomar

Avec près de 4000 étudiants, l’Institut Polytechnique de Tomar (IPT) a été un point de repère entre les institutions d’enseignement supérieur depuis 25 ans.

Avec 23 degrés (y compris la Gestion du territoire) et les 17 cursus de master (y compris SIG appliquée à la gestion du territoire), IPT offre un large éventail de domaines de formation. Actuellement, tous les degrés de l’IPT sont adaptés au modèle de Bologne. En outre, depuis 2004, l’institut intègre le consortium Erasmus Mundus en Quaternaire et Préhistoire (maître et depuis 2013 PhD).

L’internationalisation a été un pari fort du IPT, en particulier dans le domaine culturel comme en témoignent les 13 projets en vertu de la Culture 2000 (4 coordonné par IPT), la plupart relatives à la gestion du patrimoine et à  la gestion intégrée du territoire, et plusieurs programmes intensifs (1 coordonnés par le IPT : La gestion de qualité globale du patrimoine).

IPT a un campus à Tomar pour les étudiants de l’École de technologie (Tomar) et l’École de gestion (Tomar) et un autre à Abrantes pour les étudiants de l’École de technologie (Abrantes).

IPT Tomar

Il est spécialisé dans la Gestion Intégrée des Territoires (GIT). La recherche à l’IPT a pour mission de promouvoir la conservation de l’environnement et la gestion durable des ressources comme un moyen de générer développement économique, équité, sociale et bien-être humain. Le territoire, système complexe de ressources humaines et naturelles, en grande partie non renouvelable et limité, doit être géré de manière intégrée. La conservation de l’environnement est leur objectif et la gestion intégrée est leur stratégie pour y parvenir. Il propose un processus pour promouvoir la participation active des populations et ainsi contribuer à résoudre les problèmes des communautés.

Website : http://www.ipt.pt

Université Jean Monnet

L’Université Jean Monnet près de Lyon, est l’une des 20 universités françaises pluridisciplinaires (santé, droit, économie, gestion, arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales, Sciences & Technologies, une école d’ingénieurs TELECOM Mines).
Elle compte 17 000 étudiants (dont 2 500 étudiants étrangers de 120 nationalités) et 1 500 personnels.
Autonome depuis 2009, elle a 3 pôles d’excellence : Santé, Optique et Patrimoine.
Le pôle Patrimoine est installé dans un campus dédié : le Campus Patrimoine du site Le Corbusier à Firminy, dans un monument historique classé, l’Unité d’habitation Le Corbusier.

Université Jean Monnet, Firminy

Portant le nom de Jean Monnet, l’Université, très tôt ouverte à l’Europe et au monde, a tissé un solide réseau de relations internationales. Son président actuel fait partie du conseil d’administration de l’AUF (Agence universitaire de la francophonie) depuis mai 2013. L’UJM est pilote du Pôle Universitaire de St Etienne (10 établissements dont l’Ecole Supérieure des Mines de St Etienne). Elle compte 34 équipes de recherche dont 18 UMR (dont une sur laquelle s’adosse Dyclam EVS ISTHME classée A+) 16 CNRS, 1 INSERM/CNRS. Très impliquée dans la formation et la recherche sur les questions patrimoniales, l’UJM délivre un Master Métiers des Patrimoines depuis 2002. L’Equipe EVS Isthme aborde une approche dynamique de développement des territoires par la prise en compte du patrimoine et de l’environnement. Les membres d’EVS sont des experts reconnus sur le plan international ( H Cubizolles et les tourbières, S Héritier et les parcs naturels, J Bayon et le Paysage culturel…). Les cours du semestre 1 se déroulent dans l’ancienne école de l’Unité d’Habitation de Le Corbusier, classée Monument Historique. Les étudiants vivent ainsi de le patrimoine de l’intérieur.

Website : http://portail.univ-st-etienne.fr